Racisme, anti-racisme: une actualité riche en apprentissages!

Le racisme… Nous avons été assez troublés par les événements de ces derniers jours aux États-Unis… Nous en avons lu, des propos racistes, anti-racistes, des commentaires dans tous les sens… Et puisque c’est ce que la vie nous amène en ce moment, nous tâchons d’apprendre d’elle, de grandir, de devenir chaque jour un petit peu meilleur à travers tout ce qu’elle nous apporte !

Avec nos grandes filles, nous avons visionné ensemble le film Selma. Un film beau et très impactant, pour adultes et adolescents à partir de 16 ans. C’était terrible de voir cette haine, d’entendre les lois qui étaient encore d’actualité aux États-Unis dans les années soixante. Et c’était bouleversant de voir ces personnes lutter pour une vie digne, pour le simple droit de voter comme tous les citoyens.

Nous avons pris conscience aussi, en le regardant, du pouvoir que nous donne aujourd’hui le petit objet banal qui est dans notre poche, le GSM – caméra-appareil photo qui permet à chacun de dénoncer en temps réel les violences qu’il subit ou dont il est témoin! Les noirs américains des années soixante n’avaient pas cette chance! Moi qui critique souvent le gsm, je n’avais jamais vraiment réfléchi jusqu’ici à cet aspect. Pouvoir filmer, photographier soi-même, c’est l’outil indispensable pour lutter contre la désinformation!

Et puis, nous avons aussi beaucoup échangé ces derniers jours… et nos jeunes m’ont appris des choses que je n’imaginais même pas… Oui, on est « dans notre petite bulle », comme me disent, avec raison, nos aînées.

Elle m’ont parlé par exemple de la violence raciste dans des matches de football en Italie… Ne savent-ils pas que nous venons tous d’Afrique, et que notre peau claire n’est qu’une adaptation génétique au faible ensoleillement de nos régions, qui nous a permis de mieux synthétiser la vitamine D dont nous avons tant besoin ? Notre peau aurait d’ailleurs encore davantage blanchi au néolithique, lorsque notre régime alimentaire a changé, et nous a procuré encore moins de vitamine D…

Elles m’ont raconté aussi , elles qui ont des amis dans le monde entier, à quel point le racisme était partout, entre asiatiques, noirs, blancs, arabes… sans parler du racisme qui existe en Amérique du Sud, par exemple, entre les descendants des colons européens et ceux des peuples de l’Amérique précolombienne… ou de l’aberrante augmentation du racisme antiasiatique suite au coronavirus…

Waw! Quel échec éducatif global! Toutes ces carricatures se démontent aisément avec un peu de logique et un peu de connaissances… Comment est-il possible que tant de personnes tombent dans des clichés aussi irrationnels?

Nous qui avons beaucoup voyagé en famille, et avons de la famille et des amis sur tous les continents, cette haine nous semble tellement incompréhensible et tellement triste! Nous avons tellement appris, et avons encore tellement à apprendre de tous les peuples de la Terre! La diversité est un tel trésor!

Je repensais à Martin Luther King qui répétait encore et encore que le seul chemin de la victoire était la non-violence. Je repensais à Gandhi, aussi, à ces personnalités qui nous ont montré le pouvoir que nous avons lorsque nous sommes bien conscients que la fin ne justifie pas les moyens, lorsque nous inventons des voies à la fois fortes et respectueuses pour faire avancer les choses dans la direction à laquelle nous croyons. Nous en parlions l’autre jour à table. Si j’utilise pour atteindre un objectif, aussi beau soit-il, aussi cohérent soit-il avec ma vision et mes valeurs, si j’utilise pour l’atteindre des moyens contraires à ces valeurs qui me sont chères, je détruis toutes mes chances d’atteindre ce but. Je m’autodétruis, en fait.  

Décidément, pour le moment, l’actualité ne nous laisse pas de repos ! Chaque événement annoncé me fait l’effet d’une contraction pendant les accouchements… Tu sais, ah ! Voilà la contraction suivante, respire, détends-toi, accompagne-la… Quelle naissance sommes-nous en train de vivre ? Quel enfantement ? Quelle métamorphose ? Comment l’accompagner, y collaborer concrètement, en étant – tout simplement, mais toujours plus – nous-mêmes?

 Je suis convaincue que nous allons vers quelque chose de beau, de grand. L’accouchement est chaotique, il y a des débordements, des prises de contrôle, des pertes de contrôle, des cris et des gémissements… Respirons, accompagnons en conscience, avec nos enfants, ces mouvements. Nourrissons-nous ensemble des enseignements de l’histoire, de l’histoire des humains, de l’histoire de la vie, de l’histoire de l’Univers. Cet étonnant mélange de chaos et de finalité, ces vagues déferlantes, ces tempêtes, et cette incroyable créativité!

Add A Comment