unschooling, atelier papiers découpés

Rabbit trail et papiers découpés ;)

« Follow the rabbit trail », littéralement, « suivre la piste du lapin » … Voilà résumée en quelque mot notre vie d’apprentissage en famille ! Quand on me demande comment se passe une journée typique de notre vie sans école, la meilleure réponse serait probablement : « Nous suivons la piste du lapin … »,  quoique j’imagine déjà l’expression perplexe de mon interlocuteur … Non, nous ne sommes pas une famille de chasseurs de lapins, du moins pas au sens strict du terme. Nous sommes par contre de fameux chasseurs de trésors !

Aujourd’hui, je vais essayer de vous résumer notre dernière chasse, et de vous raconter jusqu’où nous a menés la piste du lapin.

Il y a quelques jours, les enfants se sont mis à découper diverses formes dans du papier coloré. Puis notre grande fille   a décidé de faire une guirlande en pliant une languette de papier en accordéon. Son frère l’a imitée, et a commencé à son tour à plier et à découper, d’abord de petites formes irrégulières, puis progressivement des guirlandes au motif répété.

Follow the rabbit trail : les papiers découpés

Les enfants n’étaient pas très satisfaits du résultat de leur travail ; ils voulaient aller plus loin. Nous avons alors cherché ensemble en ligne des tutoriels de découpage de papier.

rabbit trail : les papiers découpés, tutoriel en ligne

C’est comme ça que notre grande a découvert une nouvelle possibilité, créer une guirlande de silhouettes de personnages plutôt que de motifs abstraits. Elle s’est donc lancée dans la confection d’une ravissante guirlande de fées …

rabbit trail : papier découpé et guirlande de fées

Le lendemain, une amie en visite s’est jointe à l’équipe. Les enfants ont continué à faire des découpages de plus en plus sophistiqués, qui m’ont rappelé un trésor que nous avons ramené de notre voyage en Chine il y a 8 ans, de beaux papiers découpés rouges, que les chinois affichent aux fenêtres pour le nouvel an.

Nous avons donc ouvert notre coffre à trésor chinois, et y avons retrouvé plein de souvenirs, dont de magnifiques exemplaires de ce papier découpé dont la couleur rouge symbolise le bonheur.

rabbit trail : du papier découpé à l'histoire de la Chine, il n'y a qu'un pas !

Les enfants ont décoré les fenêtres avec entrain, en l’honneur des rois mages, qui sont fêtés en grande pompe en Espagne (mais ça, on en parlera une autre fois …). C’était magnifique !

rabbit trail : nos fenêtres décorées de papiers découpés

Quelques recherches supplémentaires nous ont fait découvrir des merveilles : Tout d’abord historiques, saviez-vous que les chinois faisaient déjà des papiers découpés au VIème siècle après Jésus-Christ, et probablement déjà bien avant ?

Ensuite géographiques, puisque nous avons suivi la piste des papiers découpés jusqu’au Mexique, le pays de Coco : le « papel picado » … Nous avions vu le dessin animé avec bonheur, et là aussi, les papiers découpés sont splendides, colorés ! Et là aussi, ils servent à faire la fête, en particulier le jour de la fête des morts ! Au passage, nous avons appris que les populations préhispaniques n’ont pas attendu Colomb pour fabriquer du papier. Ils fabriquaient en effet leur papier d’amate, à partir de l’écorce intérieure du ficus !

le papier découpé au Mexique : papel picado
papier découpé en alsace, le canivet

Nous nous sommes ainsi promenés virtuellement jusqu’en Pologne, où nous avons admiré une autre technique de découpage et de collage, et des mandalas multicolores à couper le souffle ! Puis en France, en Alsace, nous avons découvert un petit canif appelé canivet, qui sert à exercer l’art qui porte le même nom, un très fin découpage de dentelle de papier, destiné à l’origine à décorer des images pieuses.  Nous avons encore découvert des traditions de découpage de papier en Allemagne et en Suisse, où l’on cisèle de splendides paysages de forêts !

unschooling, atelier découpage de papier

Dans cette ambiance de plus en plus festive, les enfants ont décidé de s’offrir mutuellement des cadeaux en papiers découpés. Les filles ont inventé les guirlandes de lettres, puis les cartes pop-up avec guirlandes de lettres intégrées …

Nous avons profité de l’occasion pour compléter notre Livre des Siècles, en ajoutant une petite fiche « papier découpé chinois » au VIème siècle … Et nous avons découvert qu’à cette époque, la région d’Elche, où nous habitons, était occupée par les wisigoths … Et nous voilà partis sur la piste d’un nouveau lapin !

photo credit: BiblioMab canivet_tout_nest_que_vanite via photopin (license)

unschooling, follow the rabbit trail

Add A Comment