Les grandes histoires Montessori : d’abord pour les parents!

atelier éducation cosmique sous l'olivier

Chers parents, chers profs! D’atelier en atelier, de formation en coaching, je suis de plus en plus émerveillée devant le travail que vous faites avec moi, ou plutôt, que nous faisons ensemble!

Moi qui croyais vous proposer un outil pédagogique adapté à vos enfants, à vos élèves de primaire, je découvre avec vous, et je suis de plus en plus amoureuse, de la philosophie de Maria Montessori! Et de son impact profond sur tout notre être, si nous voulons bien nous mettre au travail à sa suite!

Alors, lui suis-je fidèle? Eh bien ça dépend du point de vue! Je ne suis pas fidèle à Maria Montessori à la manière d’un antiquaire ou d’un conservateur de musée; je ne vous la présenterai jamais intacte, intouchée, sous cellophane 😉 Maria Montessori, pour moi, c’est un mentor, une personnalité complexe et riche, avec qui j’aurais tant aimé pouvoir m’asseoir pour prendre le thé et refaire le monde! Et c’est ce que je fais, à travers ses livres. Je les lis, je les relis, je leur ouvre ma tête et mon coeur, je les laisse me secouer, me bousculer, m’ébranler! La force des paroles de cette femme, surtout remises dans leur contexte historique, me sidère! Et c’est à cette force que je veux être fidèle! Et c’est dans cette spirale que j’ai plaisir à vous entraîner dans mes ateliers d’éducation cosmique.

Chers éducateurs, vous êtes une poussière de ce cosmos, une poussière unique, précieuse, à la fois infime et infinie! Quand je vous propose de travailler l’origine de l’Univers, d’emblée, tout naturellement, vous y plongez de tout votre être et vous la reliez à la question de votre origine, de votre histoire, de votre être… Mystère de l’homme dans l’Univers! Mystère de ce microcosme que nous sommes chacun dans cette immensité du macrocosme!

Et je suis là, à vos côtés, plongée par enchantement dans la contemplation, à la fois de l’immensité de ce cosmos, de l’histoire vertigineuse du Tout, et de la beauté de tout ce qui jaillit de vous, de ce noyau de la personnalité dont nous parle Maria Montessori avec tant de respect et d’amour. C’est ce respect, cette crainte presque, qui monte en moi quand j’assiste au grand travail que vous faites, atelier après atelier. Raconterez vous ces histoires à vos enfants, leur lirez-vous votre Livre quand vous l’aurez achevé? Sans doute… L’aimeront-ils? Peut-être, je l’espère… En serez-vous heureux? Je le crois, car je vois peu à peu le perfectionnisme en vous faire place au plaisir et au jeu…

Mais l’important n’est pas le Livre, aussi beau et précieux soit-il! Il n’est rien de plus qu’un outil, un outil certes personnalisé et rempli de vous, rempli de vie… L’important est l’incroyable travail d’autoformation que vous êtes en train de vivre! La grande histoire, vous la tirez de vos entrailles! Elle dormait en vous, et la voilà qui s’éveille à la vie, mouvante, émouvante, puissante… Vous savez quoi? Vous ne pourrez plus vivre comme avant! Vous ne parlerez plus jamais comme avant de l’Univers à vos enfants! Les galaxies, mais aussi les fleurs, les bactéries, les baleines, les hommes… Plus rien ne sera plus comme avant! Tout sera rempli de votre grande histoire! Et vos enfants joyeux se passionneront parce qu’en vous ils sentiront vibrer quelque chose de nouveau, quelque chose de vivant, de brûlant!

Vivre c’est apprendre, apprendre c’est vivre, et je voulais vraiment vous remercier pour tout ce que nous sommes en train de vivre et d’apprendre ensemble, pour nous-mêmes d’abord, et puis, dans un débordement de vie et de joie, d’émerveillement et d’admiration, bien sûr, pour nos enfants!

Merci!

Nous nous devons de proposer des idées grandes et nobles à l'esprit humain, qui est toujours prêt à les accueillir et à en demander encore et encore.
Maria Montessori
Maria Montessori
Eduquer le potentiel humain

Add A Comment