fatigue émotionnelle des mères

Instruction en famille: 7 conseils pour préparer la rentrée!

L’été vient de commencer, et déjà tu penses à septembre? Bah c’est humain, n’est-ce pas? Alors parlons-en, et puis go go go les vacances!

1. Décompresser

Premier conseil: souffler. Qu’est-ce qui te ferait du bien? C’est le moment de recharger tes batteries! Pour plein de raisons différentes, nous arrivons souvent fin juin sur les genoux. Il sera intéressant par la suite de se demander pourquoi, et comment on peut changer ça. Mais commençons par le début: on se pose, on se repose, on reprend des forces. L’été, c’est le moment idéal! C’est le moment de bien manger, de bien dormir, de bouger, de… À toi de terminer la phrase! Chacun de nous est différent, et a sa manière à lui de décompresser! Laisse les enfants jouer, ils se débrouilleront très bien quelques heures sans toi. Confiance! Et fais-toi du bien!

« Venez à l’écart, vers un lieu désert et reposez-vous un peu » (Mc 6,31)

2. Contempler

L'amour est avant tout audience dans le silence. Aimer, c'est contempler. Citadelle - Antoine de Saint-Exupéry

Voici un bon moment pour pratiquer ce que je vois comme le coeur de l’apprentissage en famille, et de toute relation d’éducation, d’ailleurs: contempler. Contempler la beauté de la Création qui nous entoure, la mer, les montagnes, les fleurs et leur parfum… Contempler surtout ceux qui vivent avec moi, mon mari, mes enfants, d’un regard neuf.

Moins de navettes, moins de listes de tâches, l’été dégage généralement dans la vie de nos familles du temps précieux. Surtout, ne le remplissons pas trop vite!

Les vacances, c’est le moment rêvé pour t’essayer à la contemplation! Ou, pour employer les mots plus en vogue ces temps-ci, à la « pleine-conscience »! C’est l’été, profites-en! Regarde tes enfants grandir à travers tes lunettes de soleil, les lunettes du lâcher-prise, du non-agir, de l’émerveillement!

Pendant que nos enfants jouent, interagissent, questionnent, inventent… ils nous donnent plein d’indices pour mieux les connaître. Or comment puis-je penser un instant éduquer mes enfants si je ne les connais pas! Donc je m’assieds, je me pose, et j’ouvre toutes les fenêtres de mes sens, j’écoute, je regarde, je contemple la vie qui jaillit du coeur de mes enfants. Sans autre objectif que de les voir et de les aimer comme ils sont.

Et là, surprise! Tu vas voir que la contemplation de tes enfants te conduira bien plus loin que tu ne l’avais imaginé! Car « le Royaume des Cieux appartient à ceux qui leur ressemble… »(Mt 19-14)

"Parfois, en se levant le matin, l'enfant réveille le père et la mère qui voudraient continuer à dormir: en règle générale, il s'agit là d'un caprice dont tout le monde se plaint. L'enfant qui quitte son lit est un être pur qui fait ce que nous devrions tous faire; tout le monde devrait se lever quand le soleil se lève. Les parents dorment encore et ce petit être les rejoint comme pour leur dire:"Apprenez à vivre avec sainteté, le matin, il faut se lever!" Mais l'enfant n'est pas un maître, il les rejoint seulement parce qu'il les aime; dès son réveil, son désir le conduit auprès des personnes aimées, quitte à traverser des pièces encore sombres aux volets fermés qui empêchent la lumière du jour d'y pénétrer avant l'heure. L'enfant avance, trébuche, ne craint pas le noir ni les portes fermées, rejoint son père et sa mère, les effleure tout doucement. Combien de fois disons-nous: "Enfant, ne me réveille pas le matin!" Et l'enfant répond: "Je ne t'ai pas réveillé, je n'ai fait que t'embrasser!" Et les parents songent à comment le reprendre. Quand cela nous arrivera-t-il à nouveau dans la vie que quelqu'un, dès son réveil, coure vers nous surmontant toutes sortes d'obstacles, sans vouloir nous réveiller, seulement pour nous voir et nous embrasser? Qui jamais fera cela pour nous? (...) L'enfant aimant réveille - non seulement le matin - les parents qui dorment trop longtemps et s'endorment souvent dans leur vie! Nous avons tous tendance à nous endormir sur les choses, et il nous faut un être nouveau qui nous réveille et nous garde éveillés avec des attitudes qui ne sont pas les nôtres, un être qui agit différemment de nous et chaque matin nous dit: "Regarde, il y a une autre vie, vis mieux!"

3. Communiquer

Mais oui, les vacances c’est aussi le moment idéal pour prendre le temps de mieux communiquer, or c’est une des clé de notre apprentissage en famille!

Si j’ai pris le temps de décompresser, je suis maintenant bien détendue… Je contemple mes loulous, donc je les connais mieux, et du coup, bien sûr je sais beaucoup mieux de quoi j’aimerais parler avec eux, ou plutôt… je suis beaucoup mieux préparée à écouter ce qu’ils ont à me dire!

Concrètement, mieux communiquer cet été…

  • Les conseils de famille: chez nous, c’est un must! Il faut dire qu’on est 8 à la maison, alors forcément, il y a toujours une info qui n’est pas parvenue à tout le monde! Donc tous les dimanches, autour de l’apéro, on se réunit pour un conseil de famille, des chips et un petit verre! Belle habitude à tester sur la terrasse cet été!
  • Les « journées tout seul »: le concept est simple, un enfant passe quelques heures tout seul avec un parent! Nos plus jeunes commencent systématiquement nos conseils de famille par « quand est-ce qu’on fait une journée tout seul? ». Quand les enfants grandissent, le concept s’assouplit mais reste central. Virée shopping ou balade sur la plage, ces moments de relation intime, de dialogue en tête à tête sont précieux. Les vacances nous offrent plein d’occasion de susciter de tels moments! Profitons-en!

4. Explorer

Tu as écouté tes enfants te raconter leurs rêves d’aventures? Tu t’es reconnecté à toi même, à tes passions, à tes rêves? C’est parti! Explore! L’aventure, quoi de mieux pour apprendre en famille?

Les vacances sont l’occasion de se dépayser, de découvrir de nouveaux horizons, et de se rappeler au passage que vivre c’est apprendre, et apprendre c’est vivre! Tout de suite, ça dédramatise la rentrée! Si on apprend naturellement à tout moment, c’est quoi exactement, une rentrée?!

ief préparer la rentrée - explorer

Découvrir de nouveaux pays, de nouveaux continents , ou le chef-lieu de notre Province, la forêt ou la ferme au bout de la rue… Le climat estival rend les excursions bien moins fastidieuses qu’en hiver, et l’absence d’objectif académique standardisé nous aidera, nous parents, à laisser jaillir l’apprentissage naturel sans pression ni contrainte: Peu importe, si ce n’est pas « dans le programme »! Peu importe si on n’a « pas tout vu »!

5. Me former, m'informer

ief préparer la rentrée - se former

Peu importe si les enfants n’ont pas « tout vu »! C’est les vacances! L’occasion pour toi de te mettre au travail, pendant que tu peux lâcher la marmaille!

L’occasion de faire le bilan: où en suis-je, moi, dans ma vie? Quel est mon objectif, ma mission? Est-ce que je me donne les moyens de la remplir? Est-ce que j’identifie ces moyens? Quel est le prochain petit pas à faire pour progresser dans le sens de mon idéal?

Quels choix éducatifs avons-nous fait pour l’année qui vient? Les enfants vont-ils à l’école? Dans quelle école? Quel genre de soutien devrons-nous leur apporter dans ce cadre que nous avons choisi avec ou pour eux?

Les enfants commencent ou continuent l’apprentissage en famille? Mais c’est quoi, pour moi, apprendre en famille?

Tout d’abord, quel est notre objectif de parents? Apprendre en famille, oui, mais dans quel but?

Et puis, est-ce que je connais un peu les méthodes pédagogiques possibles? Formel ou informel? Montessori, Steiner, Freinet, Mason… Ou rien de tout ça? Quelle est ma philosophie de l’éducation? Et celle de mon conjoint? Sommes-nous d’accord? Est-ce qu’elle peut convenir à chacun de nos enfants?

Quelles sont mes peurs, mes doutes, mes questions? Puis-je lire, voir des documentaires, rencontrer des personnes qui pourront m’aider à les éclairer?

Quel est la législation dans mon pays, ma région? Est-elle compatible avec notre projet éducatif?

C’est le moment de se former et de s’informer! Puis quand tu auras bien lu, rencontré, échangé, réfléchi, intégré, n’oublie pas de revenir à la case « contempler » puis à celle « communiquer », pour t’assurer que tu es toujours bien relié à la réalité de tes enfants!

6. M'organiser

C’est la première étape du passage à l’action 😉 Une fois identifiées, ou reprécisées, les grandes lignes de notre projet, les principaux défis, les ressources… un peu d’organisation peut aider au fonctionnement quotidien! Bien sûr, on s’adaptera au fur et à mesure, inutile de vouloir tout définir à l’avance. Mais tracer quelques grandes lignes, ça aide.

C’est fou, il m’a fallu des années pour tout doucettement accepter cette idée! Moi, j’aime la nouveauté, le changement, la variété… Tout en moi se cabre quand on aborde le thème du quotidien, de la routine, du répétitif! Mais voilà, j’ai appris et je continue à intégrer le fait que j’ai besoin de planifier un minimum, j’ai besoin de routines quotidiennes, hebdomadaires… Les enfants en ont besoin, aussi. Cela leur donne une sécurité, un équilibre.

Je n’irai donc certainement pas jusqu’à te conseiller de planifier en juillet toute l’année qui vient, loin de là! Mais penser déjà un peu aux temps forts de l’année, aux objectifs personnels, familiaux, légaux, aux activités parascolaires et aux voyages… ça aide!

7... redécompresser 😉

Allez, zou, comme dirait Charlotte Mason, « Let the mother go out to play! » 

Parce qu’être parents, c’est d’abord avoir l’immense joie de voir grandir nos enfants! Et l’objectif, avant même les apprentissages divers, c’est de vivre heureux ensemble! Donc, prenons du bon temps ensemble! Amusons-nous, créons en jouant, en explorant, en riant… des liens solides et profonds, qui sont la source du bonheur de toute la famille!

Je te souhaite un bel été! Si tu n’avez pas encore choisi de destination dépaysante, il reste encore quelques semaines de libres à la Casita Nazareth, le paradis de l’apprentissage naturel en famille! Et puis si tu cherches des idées de lecture, au jardin, sur la terrasse, sur la plage … je t’ai concocté une petite liste de suggestions!

ief: préparer sa rentrée... ou pas!

Voilà déjà quelques pistes!

J’espère que tu as trouvé dans cet articles de quoi booster ton démarrage, ou ton redémarrage! L’essentiel c’est de ne pas être seul. Entoure-toi des bonnes personnes, celles qui nourrissent en toi force, courage, espérance! Si tu as besoin d’aide, si tu veux approfondir avec moi l’un des points évoqués ci-dessus ou d’autres aspects de ton parcours de vie et d’éducation, contacte-moi! Nous pourrons faire ensemble un travail de fond efficace car personnalisé! D’ici là, voici déjà quelques ressources pour travailler par toi-même les thèmes que nous avons abordés ensemble aujourd’hui:

 

 Pour aller plus loin…

Décompresser

Contempler

  • La plus grande histoire jamais contée – Des origines de l’univers à la vie sur Terre: Voilà qui devrait vous plonger dans un état de contemplation et d’émerveillement intense! Pensez ensuite, que votre enfant est lui-même une merveille au sein de ce grandiose Univers, et plus jamais vous ne le regarderez de la même façon!

  • À hauteur d’enfants: Justement, ce sont cette fois les enfants du Monde que je vous invite à contempler, pourquoi pas avec vos enfants, d’ailleurs!
  • Et puis, quand vous lèverez le nez de vos bouquins, c’est toute la Création qui se déploie sous vos yeux, du plus petit grain de sable aux plus lointaines étoiles!

Communiquer

Me former, m’informer

Là, à vous de voir dans quel domaine vous voulez progresser!

Pour aborder en douceur la question de l’apprentissage en famille:

M’organiser

Voilà, il y a de quoi lire! Et si vous voulez d’autres idées, les commentaires sont là pour ça! Posez-moi vos questions, j’y répondrai avec joie!

Add A Comment